Auteur
Message

Fred
Administration

Genre : Masculin Inscription : 26/12/2015
Messages : 15

Date du message : mercredi 22 juin 2016 à 16h36


Fédération Nationale des Syndicats de transports CGT
COMPTE RENDU CGT COMMISSION MIXTE SANITAIRE DU 16 juin 2016
« Dictature Patronale » à la commission Mixte paritaire du 16 juin 2016

Montreuil le 21 juin 2016
Cette CMP devait être le fruit d’une conclusion à la suite de deux années de discussion. Les OP ont proposés un texte réactualisé mais sans changements significatifs.
A la dernière réunion, il avait été indiqué que certains points devaient être regardés par les différentes parties ; c’était une condition sine qua non pour une signature aussi bien, côté OS que coté OP.

Pour la CGT, ces conditions ne sont pas remplies, en effet :
- le contingent d’heures supplémentaires qui explose à 480 h.
- L’horaire d’embauche qui reste donné la veille à 19h00
- une augmentation du temps de cumul des pauses porté à 2h en semaine au lieu de 1h30 par accord
d’entreprise ou d’établissement.
- le salarié qui doit rester joignable en PERMANENCE même pendant les temps de pause.
- les OP acceptent que les entreprises délèguent aux salariés l’entretien des tenues souillées qui doivent avoir une attention particulière dans le nettoyage, et ce n’est pas à la famille de prendre le risque de les manipuler.

En conséquence la CGT demande la poursuite des négociations mais ne s’engagera pas

La CFTC quand à elle, s’inscrit dans le texte à l’exception de quelques remarques rédactionnelles

Apres une brève suspension de séance à la demande des OS, FO rejette le texte car selon lui, il n’est pas suffisant en terme d’avancées sociales et il n’est pas finalisé. D’autre part, ils estiment que certains points sont fragiles en terme juridique.

La CFDT indique qu’il sont d’accord sur les remarques rédactionnelles de la CFTC.
Concernant la signature, ils ont besoin de temps pour consulter leur base.

La CGT indique que visiblement il n’y a que deux organisations syndicales qui s’inscrivent dans le texte à l’heure actuelle, et que ces deux OS sont minoritaire. Elle fait remarquer qu’il y a bien des points divergeants et qu’il faut continuer à discuter.

Les OP sont restées sur leurs décisions, et refusent la poursuite des négociations. Ils ne souhaitent pas revenir sur le fond, ils acceptent juste de bouger les virgules malgré les arguments développés et l’insistance de la CGT.

Sur cette fermeté de la part des OP, le texte est soumis à signature dans un délais d’un mois demandé par la CGT afin de pouvoir consulter les syndiqués.

La délégation CGT

Ce texte en PDF: TÉLÉCHARGER

--------------------------------
Frédéric M. Webmaster de:
http://www.ambulanciers-cgt.org/
Membre du Groupe "WEB92"

Surveiller Imprimer