Message

Fred
Administration

Date du message : dimanche 2 juillet 2017 à 10h18


6 POINTS DE RÉGLEMENTATION QUE VOUS DEVEZ CONNAITRE..

1/ Rappelons que nous devons pas parler d’astreinte pour les nuits dans notre métier. Ce n’est pas que les astreintes soient interdites, mais elles sont impossibles à mettre en place dans notre profession !.. En effet, le seul moment ou l'on pourrait mettre une astreinte, c'est lors d'un service de nuit, de week-end, ou de jour férié.
Or pour ces services, l'accord cadre (art 2) précise que ce sont des permanences
Citation:
« .../... Les services de permanence, indispensables pour assurer la continuité du service des entreprises privées de transport sanitaire, sont les périodes de nuit (entre 18 heures et 10 heures), les samedis, dimanches et jours fériés (entre 6 heures et 22 heures), au cours desquelles le salarié est en permanence prêt à intervenir immédiatement pour effectuer un travail au service de l'entreprise y compris pour assurer la régulation.../... »
L'article 2 de l'accord cadre est formel :
Citation:
« .../... Ces services de permanence constituent un temps de travail effectif. .../... »
Donc si c'est du travail effectif, il est impossible que ce soit de l'astreinte. CQFD

2/ On ne peut pas faire plus de 48h de travail effectif par semaine, donc avec des nuits de 12h, pas plus de 4 nuits par semaine.

3/ Il n'y a pas de prime de nuit dans la convention, mais l'entreprise peut légalement en avoir instauré une, si c'est le cas, il faut voir ce que dit l'accord d'entreprise. Donc pas de prime, et même au contraire, vous serez payé moins si votre patron applique les minimas de l'accord cadre. Car le coefficient des permanences est de 75% au minimum (mais le patron peut tout à fait donner plus sans être en contradiction avec l'accord cadre !).

4/ Si votre contrat dit que vous êtes « Travailleur de nuit », ou si vous faite au moins 170h de nuit dans l'année, alors vous avez le droit à une compensation qui est soit de 15%, soit de 5% du temps de travail nocturne... Le travail nocturne étant celui entre 22h et 5h, soit 7h d'amplitude.
Si vous avez 5%, ce sera obligatoirement du repos (soit 21 mn de repos par nuit)
Si vous avez 15%, vous pouvez demander à être payer pour 10% (soit 42mn de payé) et prendre les 5% restant en repos, ou alors prendre les 15% en repos (soit 1h03mn par nuit).
Ces repos sont des repos compensateurs qui peuvent être pris par journées (7h) ou demi-journées (3,5h).

5/ Concernant ce que certains appellent « les paniers », l'article 12 du protocole de 74 vous donne droit à une indemnité de repas unique pour chaque nuit (8,05 € actuellement. avenant 65 étendu)
Ensuite, la convention s'applique comme pour le jour, à savoir les indemnités de dimanche et jour férié, les indemnités de dépassement d'amplitude (si vous faite plus de 12h), etc...
Vous avez toutes les explications sur les indemnités sur notre FAQ ici : LIEN

6/ Point particulier, une amplitude de nuit est toujours à cheval sur 2 jours, un premier qui s'arrête à 24h et un 2eme qui commence à 0h.... Alors ATTENTION aux calculs des heures supplémentaires avec les fins de semaine !

7/ Quand le nouvel accord de juillet 2016 sera étendu, vous devrez lire attentivement « l’Article 9 – Travail de nuit » Vous trouverez ca ici : LIEN

Pour toutes autres question nous ne répondons pas ici.. utilisez le forum suivant :
www.forum-ambulance.f (uniquement pour PC)

--------------------------------
Frédéric M. Webmaster de:
http://www.ambulanciers-cgt.org/
Membre du Groupe "WEB92"

Surveiller Imprimer