Message

Clarisse
Modérateur

Date du message : mercredi 18 avril 2018 à 05h54


Article réalisé par Jean-Yves Bonny, paru dans le magazine FGTE 1er trimestre 2018

LE TRANSPORT SANITAIRE en 2017, UNE EPOQUE CHARNIERE
5800 entreprises d’ambulances en France, avec 58 000 salariés et 26 180 véhicules qui effectuent 65 millions de trajets annuels et transportent 5 millions de patients par an, soit 8¨de la population. Dépense annuelle pour l’assurance maladie de 4,2 milliards. La majorité des trajets effectués en ambulance est en direction d’un hôpital.

Deux groupes et un réseau ressortent du marché. Dans un certain antagonisme et des méthodes radicalement différentes d’intégrer le métier, ils mènent le changement.

- Harmonie Ambulance : Sous l’impulsion d’un actionnaire mutualiste, a, depuis plus de 10 ans construit et structuré un réseau systématiquement intégré d’agences, pour respecter le numerus clausus, qui limite le nombre de véhicules par entreprise.
Elle est représentée dans 15 départements avec 28 agences employant 800 salariés pour 500 véhicules ayant effectué 500 000 transports pour un chiffre d’affaire en 2017 d’environ 32 millions d’Euro. Une politique de formation est mise en place portant sur la sécurité du travail et les premiers secours. Un service sur la prévention des risques et la sécurité des salariés a été créé, de même qu’en interne un formation sur l’amélioration de la relation patientèle.

- Transdev : Qui a créé le 22 juin 2016 un réseau national d’entreprises de transport sanitaire dénommé Carius. Transdev se forge ainsi un réseau de partenaires qui conservent leur indépendance, mais affichent désormais Carius sur leurs véhicules. Ils bénéficient de « services innovants » développés par Transdev. Dispositif CAROM, pour analyser et améliorer les performances opérationnelles et un algorithme SAPHIR, pour optimiser les trajets, formations etc. Ils profitent également d’une centrale d’achat pour les consommables et des services mutualisés. De plus une application est mise à disposition des patients afin de réserver, de suivre en temps réel l’arrivée du véhicule de transport sanitaire et de noter le chauffeur, comme le propose Uber et Blablacar.

- Kéolis, filiale de la SNCF et spécialiste du transport urbain, à annoncé début juillet la création d’une nouvelle filiale, Kéolis Santé dédiée au transport sanitaire avec des objectifs ambitieux : 175 M€ de chiffre d’affaire des 2021.

Dans un communiqué de presse le 11 décembre 2017, Kéolis Santé a annoncé son alliance avec Jussieu Secours France pour devenir leader des services d’ambulance. Kéolis doit, comme Harmonie Ambulance respecter le numérus clausus limitant le nombre de véhicule par entreprise. Elle ainsi contrainte de se développer en rachetant des entreprise du secteur, comme elle vient de le faire avec Intégrale et Douillard, qui rassemble plus de 30 sociétés et dont les dirigeants deviennent coactionnaires de Kéolis Santé.

Pour rester dans la course, les artisans taxis veulent engager des discussions sur une mise en place d’une convention collective, qui regroupera l’ensemble des activités sous le code NAF 4932Z et celle d’ambulancier – code NAF 85-1J – dès l’ors que cette dernière est exercée en activité secondaire. Il faut souligner que cette activité est couverte par la convention collective des transports routiers et activités auxiliaires de transport.

L’activité liée au transport publique de personnes (T3P) représente environ 40 000 entreprises et regroupe 14 000 salariés. Pour la FGTE CFDT, avec ces changements de management dans le paysage du transport sanitaire, le dialogue social doit de rester de rigueur avec, dans les entreprises, des négociations loyales et équilibrées pour mettre en place des organisations du travail et des garanties conformes aux attentes des salariés, tout en préservant les performances des entreprises. Ces deux groupes et ce réseau ne devraient pas refuser de mettre en place ce dialogue.

il convient de ne pas oublier l’essence même du rôle d’un ambulancier
La prise en charge, le transport, l’accompagnement et la surveillance des patients. il ne se contente pas d’être au volant d’un véhicule, il doit être rassurant et discret. il est l’un des premier à prendre soin des patients par des décisions pouvant être lourdes de conséquences, urgence ou pas.
--------------------------------------------------
Source : www.cfdt-transports-environnement.fr
FGTE 47 avenue Simon Bolivar - 75950 PARIS CEDEX 19
01 56 41 56 00 -
federation@fgte.cfdt.fr Transports et Environnement

Ambulancière ADE - Ile de France
Mon espace internet préféré:
https://www.facebook.com/groups/Groupe.Ambulanciers/

Surveiller Imprimer