Message

Zouka
Visiteur

Date du message : jeudi 12 juillet 2018 à 20h29


Bonjour,
Un ambulancier me rapporte sa situation : son employeur qui évoque des difficultés liées à la concurrence lui propose un avenant à son contrat, en fait de passer de 4 jours + 1 samedi toutes les trois semaines à 5 jours de travail + un samedi de permanence. Et cela en n'augmentant pas la rémunération.Bien sûr le salarié n'est pas d'accord. Le refus de signer ne va-t-il pas lui être préjudiciable ? que peut-il opposer ?
Par ailleurs, sur son contrat , il est stipulé qu'il doit faire 169h qui équivaut à 151h,67. Son temps de travail effectif est minoré de 10% (169h x 90%)et son temps de permanence est lui minoré de 25 % (10h x 75 %). Je croyais que ces équivalences avaient disparu !
Les heures de permanences sont rémunérées à 7,5 € . Il n'y a pas de feuille de route. Le salarié n'a que son portable qui enregistre les appels de l’employeur pour donner une mission.
Le temps de pause n'est pas clair. L'employeur demande au salarié de prendre sa pause sur le chemin du retour d'une mission
N'étant du métier et vu la complexité de la CCN, merci de vos éclairages constructifs
Zou !!

Zouka

Message

jurasic22
Membre
Membre

Date du message : vendredi 13 juillet 2018 à 10h50


Salut.
- Au sujet des équivalences, non, elle n’ont pas disparues. Nous attentons la parution au JO d’une nouvel accord (2016)..

- Au sujet des feuilles de routes elles sont OBLIGATOIRE. Et l’ambulancier doit les avoir avec lui afin d’éviter les 90€ d’amende si il est contrôlé par l’ARS et les forces de police.

- Au sujet des permanences du samedi, deux solutions:
Une permanence avec un coefficient de 75% (minimum) si deux conditions sont remplis :
Prévenus minimum 15 jours avant
et...
Que la durée de travail(amplitude) soit de minimum de 10h00.
Si c'est deux conditions ne sont pas réunies ce n'est plus une permanence donc le coefficient sera de 90% comme pour le reste de la semaine du lundi au vendredi.

- Au sujet du portable qui enregistre.. bla bla..bla./...
et
L'employeur demande au salarié de prendre sa pause sur le chemin du retour d'une mission../...
Absolument ILLÉGAL..

Ce tôlier est un voyou de plus. A ce que tu m'écris, sans doute beaucoup d'autres choses ne vont pas dans cette boite !!
Ma solution ?.. >> Inspection du travail !!
Bon courage..
JC

Membre et adhérent du groupe http://www.web92.fr

Message

Georges
Visiteur

Date du message : jeudi 19 juillet 2018 à 15h34


Bonjour
Un refus du salarié de signer un avenant au contrat de travail sur l'organisation du temps de travail ( et non sur un élément essentiel du contrat de travail ) , est préjudiciable pour le salarié et peut entraîner un licenciement .
De plus , le smic est à 9 euros 88 et donc le salaire d'un aide ambulancier est à ce tarif. Un DEA est à 10 euros 31.
Enfin , je te conseille de te rapprocher d'un syndicat qui saura te conseiller .
Bonne journée

Surveiller Imprimer