Message

Natalu
Membre
Membre

Date du message : samedi 22 septembre 2018 à 15h10


Je pense que tu fais un peu, beaucoup exprès de ne pas comprendre Christian le problème que les pauses nous posent !!
Quand tu dit que c'est cool maintenant on a légalement 20 min pour boire un café encore faut¬il que cette pause ne nous soit pas donné en pleine campagne !!!
Cela a été évoqué avec notre patron qui nous a répondu qu'il était dans son droit !!!
Ensuite le faite que ce métier soit lié à des imprévus et à des notions d'urgences ne nous pas de problèmes dans la grande majorité.
Par contre dire qu'on bénéficie de coupure comme la plupart des salariés est complètement faux et archi faux !!!! À ce que je sache quand les salariés d'une boîte ont leur pause repas, ils font ce qu'ils veulent alors que nous on doit être disponibles pour un 15.
C'est cette notion de corvéable à merci sans aucune rétribution en face qui est insupportable pour nous tous !!!
Alors tu peux dire que si on part sur un 15 au bout de 17 min de coupure, ces 17 min sont intégré dans notre TTE ça nous fait une belle jambe !!!
On veut que cette disponibilité perpétuelle soit prise en compte.
Dernier point qui me soûle au plus haut point dans tes réponses :tu ne fais que parler des syndicats par ci syndicats par là mais moi je ne suis pas syndiquée et c'est pas pour autant que je ne m'intéresse pas à mon métier et à nos conditions de travail.
Comme je t'ai déjà dit je ne considère pas que les patrons sont tous pourris mais en 25 de métiers je me suis bien rendu compte que notre convention et nos accords cadres sont suffisamment complexes et brouillons pour permettre aux patrons de les interpréter comme ils veulent.
Ya juste à lire tranquillement les questions qui vous sont posées sur le forum pour s'en rendre compte.
Bonne journée

Message

marie
Membre
Membre

Date du message : samedi 22 septembre 2018 à 15h48


Bonjour

A ce jour notre métier devient difficile

Il y a cet accord il est signé mis en application ok.

MA QUESTION comme c'est 6h tte accompli (possible avant) l'amplitude moins la pause doit pas être inférieur à 6 ????

et les pauses ne devant pas être inférieur à 20 min :
45 min en attente ok 30 min repas ok mais quand mon PDA déclenche 20 min de pause quand j'ai un battement entre 2 courses et ayant déjà u 1h15 on me répond j'ai droit à une heure 30 donc vous aurez 5 min payées sur les 20 ......non J'AI RAISON OU PAS ??

LES PAUSES NE DOIVENT ELLES PAS ETRE DONNEES AVANT LEUR DEBUT EFFECTIF ????

Avant on devait faire 39 pour être payer 35 aujourd'hui c'est plus de 42 moi simple employé je perd plus de 1000 euros par an soit 5 mois de gazole pour venir travailler et faire rouler les véhicules sanitaires avec ma petite qualification. Mon employeur c'est 4 fois ca

LA LOI EST CE QU ELLE EST MAIS ELLE N INTERDIT PAS LE RESPECT

MARIE

Message

marx
Visiteur

Date du message : samedi 22 septembre 2018 à 17h45


Beaucoup savent tirer des conclusions en 1 mois, faire des calculs alors qu'un bilan annuel serait plus fiable pour en faire des comparaisons. Avez vous fait ce genre de calcul lorsque pendant 5 longues années il n y avait pas eu de réévaluation du taux horaire?de janvier 2012 à janvier 2017 il était fixé à 10€04 alors que le coût de la vie ne cessait d'augmenter ne cesse pour le café/clope pour les pauses...

Message

Zarco
Visiteur

Date du message : samedi 22 septembre 2018 à 18h16


En fait dans chaque entreprise il faut négocier, dans notre boîte les patrons ont décidé d appliquer seulement les 20 minutes pour 6h de taf effectif et une heure de pause pour le repas du coup on perds pas d argent à vous de jouer! Chez nous on a dû discuter fermement mais voilà ce que l on a obtenu sachant que dans notre département les entreprises cherchent des DEA plus taxi un peu partout on est en position de force! Courage à tous

Message

Christian
Membre
Membre

Date du message : samedi 22 septembre 2018 à 18h23


C est bien c est intéressant tout ça
J aime bien
Natalu vous ne devez pas être corvéable à merci
Et justement les équivalences n étaient pas assez claires
C est ce que j explique Les equivalences forfaitisent le TTE qu il y ait ou pas des pauses et ouvrent les portes en grand aux abus dont vous parliez
Donc je ne comprends pas votre raisonnement puisque cet accord permet justement de fixer des limites et des frontières claires entre TTE et pauses
Vous n y pouvez rien et je n y peux rien Si le droit est fait de telle façon
Ou alors il faut carrement revoir le code du travail et changer le régime juridique de la pause mais là....perso je me sens dépassé

Christian...
ma RUBRIQUE

Message

Max
Visiteur

Date du message : mardi 25 septembre 2018 à 11h44


On travail dans l'urgence et l'imprévu?!

Aucun service d'urgence ou même les pompiers ont nos conditions de travail pourries...(pas de planning, pause ridicule...)

Message

Calimero
Visiteur

Date du message : mercredi 7 novembre 2018 à 20h49


Je sais déjà que l'on va me dire que je n'ai qu'à changer de métier mais bon je vais quand mène exprimer ma pensée :
Quand nous avons demandés à avoir des horaires fixe (ce que certaines entreprises de transport sanitaires arrivent à faire) on nous répondus, que "chaque jours est différents" c'est pas possible, "c'est le métier",
Quand nous avons demandés à avoir des heures de repas correcte la même chose "les gars comprenez c'est le métier" par contre quand il s'agissait des équivalences et maintenant les pauses, qui ne sont en aucun cas de notre fait !!! là ça fait pas partit du métier... Bizarre non ?

Et quand je commence ma journée à 07.00 du matin et que je fini à 17.00, 18.00 voir 19.00 j'entends juste que ma journée me soit payée correctement !!!

Pas de syndicats dans notre société c'est pas bien vu... par contre la société elle est adhérente fnts... En même temps j'aimerai bien savoir dans quelle société travail les DUMONT, FRUCHARD et consorts on doit pas avoir les mêmes conditions pour signer un accord comme ça...

Message

krazucky
Visiteur

Date du message : mercredi 7 novembre 2018 à 21h42


syndiquez vous les mecs syndiquez vous:
observer pour connaître, connaître pour comprendre, comprendre pour agir et pas besoin d être sorti de Saint cyr pour savoir.
Vous verrez par vous même que vous avez des droits. Avec l accord du 4 mai 2000 rejoint aujourd'hui par l accord du 16 juin 2016 vous avez enfin une base juridique sur laquelle vous pouvez vous appuyer pour défendre vos droits que trop peu de salariés connaissent. parce qu'il faut pas être naïf les patrons en général et malheureusement beaucoup ne connaissent et appliquent que ce qu ils leur intéressent et ignorent le reste. C'est la vie chacun défend son beefsteak. C'est un recul social paraît il, preuve en est que la propagande marche à merveille. Un jour ou l'autre on sera payé en dormant........

Message

krazucky
Visiteur

Date du message : mercredi 7 novembre 2018 à 22h37


Quand nous avons demandés à avoir des horaires fixe (ce que certaines entreprises de transport sanitaires arrivent à faire) on nous répondus, que "chaque jours est différents" c'est pas possible, "c'est le métier",

effectivement on appelle cela le planning indicatif d activité article 6 de l accord du 4 mai 2000
https://www.legifrance.gouv.fr/affichIDCCArticle.do;jsessionid=DB30FC9959BCFB1DB25D0254CABAA420.tplgfr33s_3?idArticle=KALIARTI000019022429&cidTexte=KALITEXT000019022410&dateTexte=29990101&categorieLie

Quand nous avons demandés à avoir des heures de repas correcte la même chose "les gars comprenez c'est le métier" par contre quand il s'agissait des équivalences et maintenant les pauses, qui ne sont en aucun cas de notre fait !!! là ça fait pas partit du métier... Bizarre non

c'est le droit du travail de la vraie vie c'est à dire du code du travail
https://www.legifrance.gouv.fr/affichIDCCArticle.do;jsessionid=DB30FC9959BCFB1DB25D0254CABAA420.tplgfr33s_3?idArticle=KALIARTI000019022455&cidTexte=KALITEXT000019022410&dateTexte=29990101&categorieLie

Message

le sage
Visiteur

Date du message : jeudi 8 novembre 2018 à 00h49


c est qu en même étonnant que l ensemble des salariés savent aujourd'hui ce qu ils ne veulent pas alors que hier ils ne savaient même pas ce qu ils voulaient exactement.
Au fond la nouvelle convention pour les salariés semblerait être en faveur du patronat: c'est scandaleux nous dit on et par devant on est copain avec les patrons. ....prêt à baver sur le collègue de boulot pour juste avoir son petit intérêt personnel ou même juste pour sauver son cul. Sans jamais penser une seule seconde que la roue pouvait tourner un jour. ...... Le jour où ça arrive tu n as pas l air d un con.

Surveiller Imprimer