-

 

 

  SUPPORT  LOGISTIQUE  INFORMATIQUE  GRATUIT
Mouvement d'obédience libertaires, anti-autoritaires et auto-gestionnaires

-
 

Groupement citoyen  libre basé sur le troc  -  Hébergement gratuit
-Réseaux de sites Internet  animé par des militants syndicalistes

 

-

OBJET:  Support logistique informatique, création rapide de page web et/ou de Blog.  Hébergement GRATUIT. Logistique destinée aux petites associations, auto-entrepreneurs,  petits commerçants, sections syndicales, groupuscules divers sans moyens techniques et/ou financiers. Réalisation et tirage de Tracts  pour distribution sur la voie publique.

PARTENAIRES:
Replay de documentaires
Sans pub et sans inscription
videos-streaming.eu
100% gratuit

Histoire des Consoles de Jeux

-

 

-

 

L'histoire des consoles de jeux débute pour la toute première fois en 1947..
-

  Mais c'est en 1951 que la 1ère personne à avoir eu une idée véritablement vidéoludique. Ce fut Ralph Baer

 

-

1947 Le 25 janvier, Thomas T. Jr. Goldsmith et Estle Ray Mann déposent un brevet pour un jeu réalisé avec des circuits analogiques sur un tube cathodique nommé Cathode Ray Tube Amusement Device ou CRT Amusement Device. Inspiré par les écrans radars de la Seconde Guerre Mondiale, le jeu est un simulateur de missiles.

-


Ralph Baer

1922 - 2014


Mais en
1951 la 1ère personne à avoir eu une idée véritablement vidéoludique fut Ralph Baer.  Ingénieur de la société américaine Loral Electronics, il est chargé de créer la meilleure télévision du monde.  Il a alors l’idée d’intégrer un module de jeu. Son employeur rejeta cette idée qui tomba dans l’oubli...
-

Mais Ralph Baer fut assez visionnaire pour faire breveter chacune de ses inventions dont la toute première console de jeu vidéo à cartouches interchangeables, l’Odyssey de Magnavox sortie en 1972 bien que sa genèse remonte à la seconde moitié des années 1960 et plus précisément en 1966

-


-
1952, Alexander S. Douglas de l’université de Cambridge (Angleterre) est le 1er à avoir réalisé un jeu vidéo sur un EDSAC:
Le jeu, appelé OXO, (un morpion) a été crée pour illustrer la thèse de Douglas sur les interactions homme-machine. Le jeu est un morpion dont l’un des joueurs est contrôlé par l’ordinateur.

-

Alors que Douglas termine le développement d’OXO, Christopher Strachey parvient en juillet 1952 à faire fonctionner sur un Ferranti Mark I un programme de dames, écrit en 1951, qui affiche sur un écran cathodique le déroulement de la partie.

-

Ces deux jeux sont les premiers à proposer un affichage visuel sur un écran électronique. Voici ci dessous un morpion en flash proche de l'original de 1952 mais appelé Tic-Tac-Toe:

-

1958, Willy Higinbotham crée un jeu appelé "Tennis for Two". pour cela il relie un oscilloscope à un ordinateur et propose une sorte de tennis ou deux adversaires doivent renvoyer une balle au dessus d'un filet à l'aide de deux contrôleurs.

Sur les sites que nous gérons, nous installons pour le fun quelques jeux des années 80 qui remportent toujours du succès malgré leur âge avancé ;-)
Il s'agit de ces mini-jeux  réalisés en Flash plus ou moins réussi.. plus ou moins complexes.

Bien que certains d'entre nous bricolent un peu le flash pour la réalisation de bannières, (plus désormais puisque flash disparait) réaliser ces petits jeux dépasse nos compétences ;-).. 
Nous allons donc chercher ces jeux sur les sites spécialisés...
En voici un très prisé adapté aux jeunes enfants:

-

                    
BUBBLE-SHOOTER

-

<== 1972 La première console l'Odyssey 1 de Magnavox  
-

Certains mini jeux flash sont des copies conformes des premiers jeux sortis sur les consoles installées dans les cafés. les années de 1978 à 1980 sont considérée comme l'âge d'or des consoles.
-

l'Odyssey fut créée par Ralph Baer et permet de jouer à plusieurs jeux en utilisant un système de masques transparents à mettre sur l'écran de la télévision appelés Overlays pour simuler les décors. La première génération de consoles vidéo ludiques a pris son envol. La Magnavox Odyssey I se branchait sur le téléviseur et disposait de 13 jeux sur 6 cartouches. Un pistolet était disponible avec 4 jeux additionnels.
-

Les cartouches amovibles ne contenaient pas de programme, mais connectaient les divers circuits de la machine pour définir l'affichage et la gestion des évènements. Deux tailles d’écran étaient disponibles, couvrant la majeure partie des écrans commercialisés en 1972.

-

Une même cartouche pouvait contenir plusieurs jeux, la différence se faisant au niveau des Overlays et autres accessoires utilisés. Parmi les accessoires livrés avec la console: jetons en plastique, cartes diverses, dés, monnaie, auto-collants à mettre sur les masques, etc.

-

Malgré un prix initial de $99, l'Odyssey se vendra à plus de 100,000 exemplaires en quatre mois, bien que le fait d'être exclusivement vendue chez les revendeurs Magnavox laissait certains clients penser que la console ne pouvait fonctionner qu'avec un téléviseur de chez Magnavox, c'est pour cette raison, la plupart des consoles vendus dans les années 70 mentionnaient "fonctionne sur tout type de téléviseur, noir et blanc
ou couleur".

-

--1972. Nolan Bushnell, auteur de Computer Space et employé chez Nutting Associates, crée l’entreprise Atari.
-
Il commercialise le 1er jeu vidéo d'arcade à grand succès: Pong. 
-

Basique il ne nécessitait pas une grande capacité de réflexion !;-)  Le concept original de Pong est un simulateur simple de ping-pong (tennis de table), reprenant le nom du jeu.

-

Au tennis de table, les joueurs se tiennent de chaque côté d'une table de ping-pong et manient une raquette pour frapper une petite boule entre eux dans les deux sens. Ce concept de base est celui de Pong.

-

Une petite « boule », se déplace à travers l'écran, rebondissant sur les rebords du haut et du bas, et le joueur commande un « paddle », qui glisse de en haut en bas à travers les extrémités de l'écran.


Voici "PONG"..  1972
le dinosaure des jeux GRAND PUBLIQUE
.
.

-


la borne d'arcade Pong présente dans tous la cafés de France !

Si la boule frappe la palette, elle rebondit vers l'autre joueur. Si elle manque la palette, l'ordinateur marque un point. La « boule » rebondit de différentes manières selon la façon dont la boule touche la palette. Cette version de Pong ne peut être joué que par un joueur seul, avec la palette opposée commandée par l'ordinateur.

Des milliers de jeux petits jeux en flash reprenant le concept de pong a partir de 1980 ont été développés. Nous reprendrons pas ici l'historique, il faudrait des centaines de pages web..
Ces jeux étaient au début accessibles gratuitement sur des centaines de sites internet. Puis au fil du temps et de l'avancée technologique, les consoles ont évoluées.. les jeux ont suivis..

Internet s'est démocratisé, voir même, a mon sens, dénaturé. Aujourd'hui encore de nombreux sites proposent ces petits jeux classiques en flash, mais la publicité vérole et gâche une grande partie du plaisir de jouer. Des liens cachés pointent vers des sites pornographiques.. ou force les redirections vers des sites payants. La vrai gratuité a quasiment disparue.
-

                                                                     @Florian, membre du groupe Web92

6 décembre 2014, Hommage..
-

Mort de Ralph Baer, inventeur de la première console de jeu vidéo.. Peu de Gamer's on honorés sa mémoire pourtant si fertile de son vivant.. 

-

Il est l'inventeur de la
première console de jeu vidéo de l'histoire, la Brown Box, i est mort à l'âge de 92 ans.

-

Cet ingénieur aux centres d'intérêt multiples avait inventé le concept d'une console de jeu compatible avec un téléviseur au sein de l'entreprise d'électronique militaire Sanders Associates de 1966 à 1969, puis la Brown Box avait été avait repensée et commercialisée chez le constructeur de téléviseurs américain Magnavox.

-

La console était sortie sur le marché sous le nom d'Odyssey en 1972, au prix  très élevé à l'époque  de 100 dollars, au même moment que la borne d'arcade Pong

RALPH BAERT, INVENTEUR de la 1er CONSOLE de JEU

-

Ralph Baer était codétenteur du premier brevet exploité portant sur le jeu vidéo sur téléviseur. Dans les années 1970 et 1980, Magnavox et Ralph Baer ont intenté de nombreux procès aux constructeurs de consoles concurrents, qui se sont soldés par des accords à l'amiable ou des victoires de Magnavox

M. Baer était également connu comme le principal concepteur du SIMON, le jeu électronique musical multicolore. Il a donné naissance à de nombreux concepts technologiques, comme la numérisation des visages ou les voix dans les jeux vidéo, dès les années 1980.

Né en 1922 au sein d'une famille juive en Allemagne, Ralph Baer a émigré aux Etats-Unis en 1938 avec ses parents pour fuir le nazisme. Après avoir travaillé en usine et suivi une formation en ingénierie de la télévision, il a travaillé durant trois décennies dans l'électronique militaire, avant de donner naissance à la première console, sur une idée personnelle.

Pour des raisons juridiques, en l'occurrence un accord d'exploitation de brevet entre Sanders et Atari, le nom de Ralph Baer est resté inconnu du grand public jusqu'au début des années 2000.

Il avait reçu du président Bush la médaille nationale de la technologie, et ses diverses inventions sont conservées au Musée Smithonian. Il continuait d'inventer des jouets. Sa dernière création, un tricycle électronique pour enfants, devait arriver en France en 2015.

L'homme a profité de sa retraite pour revendiquer dans ses mémoires, Ralph Baer, mémoires du père des jeux vidéo, un titre longtemps attribué au fondateur d'Atari, Nolan Bushnell, dont le jeu Pong s'inspirait en réalité des travaux de Baer.

HAUT de page