-

.. En ce moment, nous vous proposons ce documentaire que nous avons particulièrement apprécié :

15 aout... Jour férié... Mais qui connaît - mise a part que ce jour la est férié - la définition et signification de l'Assomption ?..

« LA RESURRECTION DU CHRIST »  (DocuFiction)

"Assomption", n’est pas à confondre avec "Ascension", qui désigne une fête chrétienne bien particulière. Cette dernière célèbre un "enlèvement", et pas n'importe lequel : celui de la Vierge Marie. Ainsi, le terme "assomption", issu du latin "assumere", veut dire "prendre, enlever". Dans le cas de l'"Assomption", il réfère à l'"enlèvement au ciel" de Marie.
Autrement dit, au transfert dans les cieux de son corps comme de son âme.

Chaque 15 août, l'Assomption fête en une fois la mort et la résurrection de la mère de Jésus-Christ, mais aussi son entrée au paradis et son couronnement. Un dogme religieux basé sur des écrits théologiques datant de l'Antiquité, des légendes et des apocryphes (écrits à l'authenticité non établie), mais pas sur des écrits propre à l'Evangile.

Les administrateurs de cette page sont athées mais très respectueux des diverses croyances, des l’instant ou elles respectent la République.
En ces jours Pieux pour ceux et celles qui pensent et croient fermement qu’un être suprême a créé l’univers, nous proposons ce REPLAY.
Bien sur le public doit garder en tête qu'il s'agit la d'un docufiction librement mis en scène par le réalisateur et non d'une exégèse biblique. 
 

 Extrait: 01:52
-

                      REPLAY INTEGRAL   1h43mn
-


SYNOPSYS: Clavius est un tribun militaire romain chargé par Ponce Pilate d'enquêter sur la disparition du corps d'un juif nommé Jésus de Nazareth. L'histoire se déroule à Jérusalem lors des quarante jours qui succédèrent à la résurrection du Christ, puis en Galilée. En effet, on y voit Jésus dans son corps de gloire, après sa résurrection. Une partie est reprise des évangiles, le reste est de l'imagination des scénaristes...

Citons un extrait de la critique de l’historien Jean-Christian Petitfils: + d'infos
-

.../... C’est sans a priori que j’ai découvert en avant-première ce film. Je l’ai trouvé relativement bon dans la mesure où le réalisateur n’a pas fait de cet épisode de la vie du Christ un péplum – ce que l’on pouvait craindre – ou une œuvre sulpicienne. Il ne s’agit pas d’un film à grand spectacle, trop « hollywoodien ». Je parlerais également d’un film engagé puisque Kevin Reynolds – qui a réalisé notamment Robin des Bois et Waterworld avec Kevin Costner – insiste beaucoup sur la Résurrection corps et âme de Jésus et situe vraiment son film comme un film chrétien.../...
..
-

A vous, visiteurs, de vous faire une idée en regardant ce streamings..
 

 

-