NOTE


Catégorie : NOTE

Au sujet de L'URGENCE de RALENTIR

par Groupe Web92

Au sujet du documentaire L'URGENCE de RALENTIR

Aux quatre coins de la planète, des citoyens refusent de se soumettre aux diktats de l’urgence et de l’immédiateté pour redonner sens au temps. En Europe, aux États-Unis, en Amérique latine ou encore en Inde, Philippe Borrel est allé à la découverte d’initiatives, individuelles et collectives, qui proposent des alternatives basées sur d’autres paradigmes.

« Une Course suicidaire et inconsciente », selon Edgar Morin, l’accélération financière et technologique, déconnectée du rythme de l’homme, mène notre système à l’épuisement et vers des catastrophes tout à la fois écologiques, économiques et sociales.

Mais alors que des algorithmes accentuent de manière exponentielle la spéculation financière hors de tout contrôle, aux quatre coins de la planète, des citoyens refusent de se soumettre aux diktats de l’urgence et de l’immédiateté, pour redonner sens au temps. En Europe, aux États-Unis, en Amérique latine ou encore en Inde, Philippe Borrel, auteur d’Un monde sans humains ?, est allé à la découverte de ces initiatives, individuelles et collectives, qui proposent des alternatives basées sur d’autres paradigmes.

Reprendre le contrôle !
Au Rajasthan, le Barefoot College fondé par Bunker Roy recrute des femmes de milieux ruraux pour les former à l’ingénierie solaire ; les villes de Romans-sur-Isère et de Bristol ont mis en place une monnaie locale pour résister à la toute-puissance des banques ; à Ithaca, au nord de New York, des coopératives font leur preuve pour relocaliser l’économie…

À rebours du « train fou » du modèle dominant, ces alternatives citoyennes, qui rejoignent les analyses de philosophes, sociologues, économistes et scientifiques, pourraient bien être les pionnières du monde de demain. Autant de gestes qui remettent l’homme au cœur du Système.

==> Retour à la Catégorie : ÉCONOMIE

==> Regarder le Documentaire : L'URGENCE DE RALENTIR


L'ÉTHOLOGIE ANIMALIÈRE (Comportement)

par Web92

L'ÉTHOLOGIE ANIMALIÈRE (Étude du Comportement)
Le comportement des animaux est très complexe et son étude ne doit pas se baser sur une opposition entre les notions d'inné (ce dont un être dispose à sa naissance) et d'acquis (ce qui est appris après la naissance) comme le supposaient la plupart des éthologistes, mais sur leur coexistence au sein du psychisme de l'animal.. Des récentes recherches en biologie du comportement révèlent que les animaux peuvent être autant affectés par la mort d’un être cher que les humains...

Pendant longtemps, les animaux n’étaient considérés qu’en fonction de leur utilité. Aujourd’hui, ils suscitent en nous d’authentiques émotions et font parfois même partie de la famille.

Mais qu’est-ce qui nous attire vers eux ? ... Un vide affectif ? .. Une misanthropie galopante ?
Peut être est-ce une nouvelle façon d’envisager les êtres et les choses ?...

En octobre 2014, l'Assemblée nationale a adopté une disposition qui reconnaît aux animaux la qualité symbolique "d'êtres vivants doués de sensibilité" ... C'est une bonne avancée.. mais très insuffisante !..

On estime qu'il y a actuellement plus de 10 000 000 d'espèces animales vivant sur Terre. Seul un peu plus de 10 % de ces espèces sont connues et répertoriées...

Chaque année, environ 10 000 nouvelles espèces animales sont découvertes. Pour la plupart, il s'agit d'arthropodes, dont bon nombre d'insectes. Sur ces nouvelles espèces, seules 5 à 10 espèces seulement sont des mammifères.

RETOUR Catégorie ANIMAUX - Éthologie

Auteur : Groupe Web92